Imprimer cet article Imprimer cet article

« Faire plaisir aux autres »

Le bonheur –

L’apôtre Paul donne quelques pistes pour le bonheur. Nous pouvons, au sein d’un monde tourmenté, faire l’expérience toute simple de l’humanité du Christ. Préférer les autres à soi est le secret de la béatitude des saints (Romains 15, 1-7).

Les sentiments du Christ

” Frères, nous avons la vocation, nous les forts, de porter les infirmités des faibles et de ne pas nous faire plaisir à nous-mêmes. Que chacun de nous fasse plaisir au prochain, en vue du bien, pour l’édification. Car le Christ ne s’est pas fait plaisir à lui-même […]. Que le Dieu de patience et de consolation vous donne d’avoir les uns à l’égard des autres les mêmes dispositions, qui sont celles du Christ Jésus […]. Soyez accueillants les uns pour les autres, comme le Christ fut accueillant pour vous, à la gloire de Dieu.”

La vie de l’Esprit

Pendant tout le temps après la Pentecôte, le temps le plus généreux de l’année, l’apôtre Paul nous enseigne sur la façon de vivre en cohérence avec notre baptême. Il insiste toujours sur la vie de l’Esprit dans la communauté de ceux qui croient : le saint Esprit a été envoyé par le Fils depuis la droite du Père où Il est glorifié. Simultanément, l’Esprit assure la présence parmi les croyants de ce même Fils : Jésus Christ, le Dieu Homme est à la fois au ciel et sur la terre. Il le dit Lui-même : « Je suis avec vous jusqu’à la fin des temps » (Matt. 28, 20).

La vigilance

Nos communautés, nos paroisses, nos familles, nos diocèses, nos Églises souveraines, sont censés manifester cela par les pensées, les paroles et les actes qui sont développés en leur sein. Ces signes attestent l’œuvre de l’Esprit ; ils se rapportent à la structure charismatique du Corps du Christ. Saint Paul est le grand théologien de l’Esprit et de l’Église : il nous apprend à être vigilants, à respecter la vie de l’Esprit parmi nous, à être conscients de la présence de Jésus Christ parmi nous et à être cohérents avec elle.

La bienveillance

Il nous enseigne l’attitude fondamentale des disciples de Jésus Christ : la bienveillance. Est bienveillant celui qui veut du bien à tous ; celui qui a un a priori positif à l’égard des hommes et des situations ; Dieu est bienveillant.