Imprimer cet article Imprimer cet article

Comprendre la Trinité ?

L’expérience biblique –

Le nom de “trinité” a été forgé par les saints Pères des conciles œcuméniques pour rendre compte de l’expérience biblique. En effet, comme le montrent saint Basile de Césarée et la plupart des Pères, Dieu s’est manifesté comme Verbe chaque fois qu’Il a parlé; Il s’est manifesté comme Esprit chaque fois qu’Il a inspiré une personne pour faire sa volonté; et Il a reçu le Nom de Père de la part de ceux qui crurent en lui.

La révélation de la triple unité divine

Le Seigneur s’est montré come tri-unité quand trois anges rendirent visite à Abraham en lui parlant, non au pluriel, mais au singulier (Gen. 18). Mais c’est en se faisant chair et homme, que le Verbe a révélé le mystère du Père, du Fils et du saint Esprit. Dans le saint Évangile selon saint Jean, surtout, Il témoigne régulièrement de sa communion avec le Père et avec l’Esprit. Et, le jour son baptême dans le Jourdain (Mc 1, 9), que nous célébrons le 6 janvier, Il s’est révélé comme Fils; le Père s’est fait connaître; et l’Esprit est apparu de façon énigmatique.

Loin du polythéisme

Les chrétiens se sont toujours gardés de tomber dans le polythéisme, ou le trithéisme, en confessant trois dieux; ils ont toujours confessé le Père, le Fils et l’Esprit comme un seul et unique dieu, conformément à la tradition biblique. Le Père est la source unique de l’unique divinité; le Verbe est la manifestation de la divinité unique; l’Esprit est la communication de la divinité une et unique.

Des Personnes en communion

De plus, les saints Pères soulignent que l’unité absolue de la Divinité est ainsi glorifiée comme une communion de personnes ou “hypostases”; c’est une unité d’amour, et l’amour existe quand plusieurs s’aiment. Telle est la gloire de cette pluralité dans l’unité absolue. Les personnes divines ne sont pas un nombre, comme trois, quatre ou cinq: elles sont un chiffre, le chiffre de la communion absolue et de l’identité absolue d’un triple Je, Celui qui a parlé à Moïse dans le buisson ardent au désert: “Je suis! Je suis! Je suis!” (Ex. 3). Le monothéisme biblique est un monothéisme d’amour mutuel comme le révèle le saint Évangile.

L’incompréhensibilité divine

On prend quelquefois l’image d’un triple flambeau: lumière unique, non partagée, mais distribuée à égalité dans les trois luminaires. Du point de vue intellectuel ou philosophique, cette révélation est inaccessible parce qu’elle est incompatible avec la logique humaine qui est plutôt binaire ou dialectique. La sainte Trinité n’est pas pensable, Elle n’est pas compréhensible, Elle n’est pas réductible à un raisonnement humain ou angélique. En revanche, les croyants sont invités à en vivre et tous les sacrements ont une profondeur trinitaire. Le Christ propose l’expérience de l’amour interpersonnel sur le modèle divin.

(MACB)