Imprimer cet article Imprimer cet article

La théologie : une affaire de spécialistes ?

Dieu parle : JE

Le Verbe est théologien, par la Bible, par la Création. « Dieu dit : ‘que soit la lumière !’ ». Il s’adresse à Adam, à Abraham, à Moïse. Par le ministère des anges, des prophètes, des apôtres et des saints, Il se révèle et dit sa volonté : base de la connaissance théologique. De JE, Il dit NOUS (Gn. 1 ; Jn. 10, 30), révélation trinitaire approfondie par les Pères.

L’Homme parle à Dieu : TU

Amour et invocation du Nom (Gn. 4, 26), la théologie, en prière liturgique ou solitaire, parle au Seigneur (supplications, louanges). « Mystique » (Denys l’Aréopagite), elle formule l’indicible (incompréhensible, inconnaissable), elle contemple : il faut voir Dieu (Moïse) et lui parler, se purifier pour lui (Mat. 5, 8). Abraham a vu le Christ (Jn. 8, 56), Moïse la gloire de Dieu. Paul (Ac. 9, 3 ; 2 Co 12, 1-10), le premier martyr Etienne (Ac. 7, 54) ont connu mystiquement le Christ ; tous les apôtres et disciples ont vu Dieu dans la chair et ont contemplé son visage humain transfiguré ; tous les croyants espèrent le voir face à face (Ps. 35, 10). Le plus petit peut par le saint Esprit entendre le Christ parler à son cœur et à son intelligence. Le fidèle écoute et parle : la théologie est un dialogue divino humain, dans la prière (Evagre).

L’Homme parle de Dieu : IL

L’Israël-Église est le peuple mystique et théologien. Tout fidèle, connaissant Dieu par le saint Esprit, peut dire aux hommes ce qu’il sait de lui par foi et par révélation. Le « discours sur Dieu » fait connaître le Nom de Dieu et ses actions, sa sagesse et sa volonté. Exemples d’écoute et d’étude de la Parole, unies à la prière, la Mère de Dieu (Lc 1, 46), Etienne (Ac. 7), Pierre (Ac. 2, 14 et 3, 12), Paul (Ac. 17, 15), les évangélistes (le Théologien), les saints Pères, en général les martyrs, les moines (théologie et ascèse). En tout premier, le Christ, Dieu-Homme, Théologien en personne, dans l’Évangile (Le livre théologique), parle de Dieu aux hommes et des hommes à Dieu.

Science de Dieu ?

La théologie est prophétique : elle dit la volonté de Dieu pour les grandes questions qui défient l’être humain, notamment aujourd’hui. Dieu n’est pas objet de science. La théologie utilise les ressources de la science (biblique, historique…), dans un discours clair et convaincant. Mais les saints Pères initient à la connaissance de Dieu par union et communion ; par expérience de lui et assimilation à lui – par divinisation – pour jouir de la grande sagesse de Dieu.