Imprimer cet article Imprimer cet article

Évangile du 6ème dimanche de l’Avent : Matthieu 1,1-25 (n. trad.).

L’historicité de Jésus –

Notre Maître est un personnage historique. Notre Dieu n’a pas seulement créé l’espace et le temps, et donc l’Histoire, mais Il s’est implanté personnellement dans cette histoire cosmique et humaine. Le Créateur de tout, le Fils seul engendré du Père, s’est fait un homme parmi d’autres, un descendant d’Adam parmi d’autres, un fils d’Abraham et de David. Le principe même d’une généalogie est de montrer d’où viennent les gens et d’attester qu’ils sont bien insérés dans un tissu social vérifiable. Le saint Évangile ne se laisse pas réduire à une belle histoire, à une légende comme celle des héros anciens, ces surhommes.

Jésus n’est pas un surhomme

Jésus Christ n’est pas le beau et puissant héros d’une légende pour enfants ou pour grands enfants ; Il n’est pas un personnage mythologique ; Il n’est pas le produit d’un rêve religieux. Non : son existence historique est prouvée. Il descend de David par sa mère. Il est de race royale. Une autre généalogie, rédigée par saint Luc (3, 23-38), suit une ligne ascendante jusqu’à la première humanité, et jusqu’à la filiation divine de Jésus. Notre Maître n’est pas seulement descendant de David : Il descend directement du Père céleste, comme le glorifie également une sorte de troisième généalogie qui se trouve dans le prologue de l’Évangile selon saint Jean. Hérédité humaine confirmée ; hérédité divine affirmée par la Foi : Jésus Christ est vrai Dieu et vrai Homme, comme l’affirment les sept conciles universels de l’Église.

Vrai Dieu et vrai Homme

À chaque époque, il se trouva des esprits pour nier cette totalité divino humaine. Nous-mêmes, veillons à ce que notre connaissance de Jésus Christ soit juste, et ne tombe pas dans un déséquilibre où nous confesserions Jésus uniquement comme homme ou uniquement comme dieu. L’union sans confusion des deux natures sous la personne divine de Jésus fait toute la puissance de son action dans le monde. À Bethléem, le Dieu Homme est arrivé parmi les hommes pour œuvrer parmi eux de façon divino humaine, accomplir humainement ce qui est de Dieu et divinement ce qui est de l’homme. Et nous le glorifions dans toute notre vie, nous ses disciples et les membres de son corps.

(Radio Notre-Dame, « Lumière de l’Orthodoxie », dimanche 22 décembre)
> icône de la généalogie de Jésus