Imprimer cet article Imprimer cet article

La page des enfants n° 55 : La Parabole du riche et de Lazare.

Le Christ nous montre que la richesse peut nous empêcher d’entendre, de voir et de comprendre. Nous sommes prévenus, informés ; pourtant nous restons sourds et aveugles à la Parole de Dieu.

La richesse n’est pas mauvaise en soi : c’est l’avarice qui nous rend égoïstes et c’est l’orgueil qui nous fait sentir tout puissants.

Il est bon de rendre grâce à Dieu pour tous les biens qu’Il nous accorde.

La richesse, don de Dieu, est bonne quand elle est occasion de générosité.

On peut donner de l’argent et on peut également donner de son temps, donner de l’amour, de la gentillesse, de l’attention.

De nombreux péchés peuvent se transformer en bénédictions si nous les convertissons par notre propre conversion. La richesse peut être convertie en générosité, l’opulence en partage, la jalousie en action de grâce, la colère en sainte énergie.

Tout ce que nous possédons est don de Dieu, est béni et permis par Dieu. C’est à nous ensuite, d’en faire bon usage, en demandant à Dieu le discernement qui ouvre les yeux, les oreilles, les cœurs.

C’est avec la grâce du saint Esprit que nous pouvons sanctifier nos vies, quelles qu’elles soient au départ. Le pauvre, couvert d’ulcères, de la Parabole, léché par les chiens, repose dans le sein d’Abraham.

> téléchargez La page 55