Imprimer cet article Imprimer cet article

Prière d’un déporté

Seigneur, quand Tu reviendras dans ta gloire,

ne te souviens pas seulement des hommes de bonne volonté !

Souviens-Toi également des hommes de mauvaise volonté !

 

Mais ne te souviens pas alors de leurs cruautés,

De leurs sévices, de leurs violences.

 

Souviens-Toi de la patience des uns,

Du courage des autres, de la camaraderie ;

De l’humilité, de la grandeur d’âme,

De la fidélité qu’ils ont réveillées en nous !

 

Et fais, Seigneur,

Que les fruits que nous avons portés grâce à eux

soient un jour leur rédemption

(Prière écrite par un déporté, découverte dans ses vêtements, à la libération du camp)

> image de la libération d’un camp de concentration