Imprimer cet article Imprimer cet article

La lettre pastorale pour la fête de la Pentecôte – Métropole orthodoxe roumaine

Aujourd’hui nous célébrons la fondation de l’Église qui naît au moment où l’Esprit Saint
descend à Jérusalem, sur les Apôtres et les disciples du Christ-Seigneur crucifié et ressuscité, cinquante jours après sa Résurrection d’entre les morts. C’est ainsi que l’oeuvre du salut du monde s’accomplit, par l’Esprit Saint, dans l’Église – corps mystique du Christ – qui prend sa forme visible dans le monde par la venue de l’Esprit Saint en forme de langues de feux dans la cité de Jérusalem.
L’Esprit Saint oeuvre dans le monde à travers chacun d’entre nous car nous sommes tous « temple du Saint-Esprit » (1 Cor 6, 19) et en nous est glorifié le Dieu manifesté dans la Trinité. Il sanctifie notre vie, nous dirige vers toute oeuvre de bien, nous fait désirer la sainteté et nous fait la chercher en cette vie. En descendant, l’Esprit Saint « nous revêt de la puissance d’en haut » (Lc 24, 49) afin que nous dépassions toutes nos faiblesses et infirmités et soyons lumière pour notre prochain et portions avec joie le nom du Christ dans le monde.
L’Esprit Saint qui au commencement donna la vie au monde, vient aujourd’hui nous restaurer à l’image du Ressuscité. Cette Image, nous la recevons dans l’Église par le baptême, par la chrismation et par la communion à Son saint Corps et à Son précieux Sang à chaque Divine Liturgie. Ainsi, l’Esprit-Saint fait de chacun d’entre nous le temple de la Sainte-Trinité, de véritables porteurs de la grâce et de l’amour divins et surtout de ses dons inestimables qui sont : l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la fidélité, la douceur, la tempérance (Gal 5, 22-23). Nous sommes rendus dignes de ces fruits lorsque, en toute chose, nous nous mettons à suite du Christ.

> lire la suite de la Pastorale de la Pentecôte 2021