Imprimer cet article Imprimer cet article

“Comment être heureux dans mon couple?”

L’enjeu du bonheur –

Le but même du couple – et de toute la vie – est le bonheur et la joie, la transfiguration dans l’amour de Dieu. La source de ce bonheur est bien sûr l’amour. Mais nous ne savons pas toujours aimer. Nous ne sommes pas la source de l’amour. Nous confondons souvent l’amour avec autre chose: le désir, la convoitise, le besoin d’être reconnu, la jalousie, l’amour du plaisir, le pouvoir, etc. Or l’amour est essentiellement le sacrifice de soi pour autrui. Il est une extraordinaire préférence d’autrui à soi, dont Dieu seul donne l’exemple parfait. Je peux me poser la question: est-ce que j’aime vraiment? Est-ce que je l’aime? Quand je dis “je t’aime”, qu’est-ce que je veux dire exactement?

La foi en Dieu

Un grand fondement du bonheur est la foi en Dieu, et la conscience qu’Il est invisiblement présent chez nous et au milieu de nous. Un couple qui perçoit cette réalité, un couple qui est animé par la foi et qui prie souvent le Christ, sera capable de faire l’expérience du pardon mutuel et du repentir, et pourra progresser dans l’amour du Christ. Il s’agit bien, en effet, de parvenir à s’aimer l’un l’autre comme le Christ aime. Nous pouvons goûter le bonheur ineffable d’aimer: c’est très léger, très doux, très évident, très facile, quand tu aimes tout devient clair. C’est une communion, une complicité, une intelligence à demi-mot, au-delà ou en deçà des paroles, dans un échange de regard, dans un léger contact corporel; l’amour est une connivence, une coïncidence…

La grâce du Couronnement

La grâce divine reçue dans le sacrement du saint mariage est une autre source du bonheur. Un couple peut très bien connaître l’amour, parce que Dieu donne généreusement à tous les hommes la grâce d’aimer, comme Il le fit du Paradis. Mais, dans les prières du Couronnement, nous est donné le charisme de l’amour divin qui appartient au Royaume. Soyons-en conscients: par le Couronnement, nous avons reçu le don de l’amour! Certes, nous nous aimions déjà, puisque nous avons voulu nous présenter devant la face de Dieu et lui offrir l’amour que nous avions déjà reçu de lui. Mais, dans le sacrement, le Seigneur nous donne à nouveau cet amour, l’ayant augmenté de toute sa propre tendresse divine.

L’amour augmenté

L’amour dont nous jouissons au début est une eau merveilleuse, limpide, pure et fraîche. Le charisme de l’amour reçu au Couronnement est un vin, une chaleur, une joie supérieure, une ivresse du cœur et de l’esprit qui métamorphose tout en générosité et en don de soi. Réjouissons-nous vraiment si l’amour nous a déjà été donné. Mais ne méprisons par la grâce supérieure qui descend sur nos têtes et les couronne par la prière de l’Eglise, pour assimiler notre amour à celui du Fils de Dieu. La grâce du saint Esprit est un feu qui divinise.

Le Royaume à portée de main

Sachons que nous sommes heureux quand tous les jours nous commençons la journée en nous demandant: qu’est-ce que je vais pouvoir faire pour lui, pour elle? Nous connaissons le bonheur quand nous disons: toi d’abord, aussi souvent que possible. Si ce “toi d’abord” est réciproque, si le “que puis-je faire pour toi” est mutuel, le bonheur est à portée de notre main – le Royaume de Dieu, qui est le règne de son amour, est parfaitement accessible…