Imprimer cet article Imprimer cet article

Université d’été 2020 : Covid – intervention du Dr Malvy

Le hiéromoine Denys, membre de la Métropole roumaine et moine du monastère orthodoxe de la Théotokos et de saint Martin à Cantauque (11250 Villebazy), est une sommité dans le domaine de l’épidémiologie. Il a été invité par le métropolite Joseph à s’adresser aux participants de l’Université d’été le 28 août dernier.

Limiter la propagation –

Le Professeur Malvy a rappelé l’importance des « gestes barrière ». « Oui, dit-il, nous avons fait des progrès dans les traitements ; mais, oui, aujourd’hui on meurt encore du covid ». Seize personnes sont dans son service en réanimation. Le virus n’a pas muté, il a toujours la même force, mais les équipes médicales le connaissent un peu mieux. Les personnes qui ont été malades sont immunisées pour une période d’environ 4 ou 5 mois; leurs cellules gardent ensuite une mémoire du virus qui leur permet, dans la plupart des cas, de mieux résister à de nouvelle infection, toujours selon Père Denys.

Vivre avec le virus

Pour Père Denys, il faut apprendre à vivre avec ce virus. « Non, le masque à lui seul ne peut rien, mais le port du masque est associé au lavement très fréquent des mains, et à la distanciation : ces trois gestes, sont les seuls moyens que nous ayons aujourd’hui, non pas pour nous débarrasser du virus, mais pour limiter sa transmission. Afin de nous protéger et de protéger ceux qui nous entourent, il semble normal de respecter ces consignes par sens civique et par comportement chrétien.

La peur est mauvaise conseillère

Ayons soin, dit le médecin, « d’éviter la propagation des thèses « conspirationnistes » qui ne sont d’aucun secours. Nos responsables politiques font parfois des erreurs et ont leur péché, comme tout le monde, mais en général ils font le mieux possible ce qui est en leur pouvoir en faveur de la population. Il est vrai que de graves erreurs ont notamment été commises dans les décisions qui ont conduit à l’isolement extrême des personnes âgées. »

Rejetons la peur, qui est mauvaise conseillère, et gardons, associée à un authentique civisme, une confiance absolue dans la miséricorde divine, conseille le hiéromoine.

Renforcer les défenses naturelles

Pour prévenir la contamination, il est important de s’alimenter de façon saine en privilégiant notamment les végétaux. Le surpoids offre un terrain favorable au virus. Nous pouvons également prendre soin les uns des autres.

Le Professeur Malvy ne s’est pas étendu sur la question des vaccins, les premiers pouvant être attendus début 2021.