Imprimer cet article Imprimer cet article

Foi et complotisme

Le complotisme n’est pas chrétien –

Comme on l’a compris par le message « Bible et conspiration » sur ce site, la position chrétienne n’est pas “complotiste”. Elle part de l’attitude du Seigneur Jésus qui dit que “le Prince de ce monde vient”. Il y a donc dans le monde – qui est, non le Paradis, mais le monde déchu – la présence diabolique d’un esprit manipulateur qui agit contre l’humanité et contre la Création. Ainsi, les grandes puissances qui se disputent le pouvoir universel sur la planète (puissances politiques, religieuses, philosophiques, économiques, financières, pétrolières, etc.), qui croient manipuler les hommes et par lesquels les hommes se croient manipulés, en réalité sont elles-mêmes manipulées par l’Esprit du mal. Les princes qui nous gouvernent, les chefs d’État, les ministres, les dictateurs sont quelquefois, consciemment ou non, à la solde de ces puissances angéliques déchues. Souvent également ils cherchent à faire le bien de leur peuple, avec bonne volonté, sans grande compétence, mais sérieusement. Leur volonté de bien, qui coïncide avec la volonté de Dieu, lequel toujours veut le bien et le Salut des hommes, et qui s’est même fait homme pour cela, se heurte à l’hostilité du Prince de ce monde, le grand Comploteur.

Un champ de bataille

Le monde et l’Histoire constituent un vrai champ de bataille où le combat est inégal. Car le Christ dit de ce comploteur diabolique: “il n’a aucun pouvoir sur moi” et Il dit encore: “il est déjà condamné”, et : “courage! J’ai vaincu le monde!” D’autre part, les chrétiens, par leur sainteté et leur discernement, par leur maturité, ne peuvent pas être si facilement le jouet d’une conjuration instruite par les puissants de ce monde ou par le Diable. Ils sont porteurs de l’esprit prophétique de l’Évangile.

Satan déjà vaincu

Nous croyons et nous savons que le combat de Satan et de ses acolytes contre le véritable Roi du monde qui est Dieu et contre ses disciples, est un combat où le Seigneur a déjà gagné. Le grand Comploteur est déjà vaincu, comme l’attestent le fait de la Résurrection ainsi que les visions que saint Jean eut à Patmos et qu’il rapporte dans l’Apocalypse (ch. 12).

Les chrétiens sont réalistes: il y a depuis l’origine du monde, une conspiration contre les hommes, conspiration satanique dont certains sont les complices, mais cela ne doit pas nous effrayer. Du reste, de tout temps, les chrétiens ont manifesté leur liberté de pensée et d’expression, le Christ donnant l’exemple en déjouant par sa parole et par sa Croix les complots de son temps ; ils ont également montré la liberté de s’opposer à l’injustice et de désobéir à des lois contraires à la volonté de Dieu. Bien entendu, quand on dit Non, on assume les conséquences de cette opposition, et c’est souvent le cas des chrétiens dans l’Histoire.

Les Béatitudes

Mais les saints et les martyrs sont les grands gagnants de l’Histoire; “les doux hériteront la terre”, dit le Seigneur Jésus (cf. Matt. 5, 4-12); les innocents, notamment les enfants tourmentés, comme ceux que persécuta Hérode après la naissance du Fils de Dieu, et ceux qu’on exploite honteusement de nos jours, portent déjà la palme de la victoire. Les théories de complot, qui datent de la première moitié du 20ème siècle, et qui terrorisent certains, ne sont pas soutenues par les chrétiens.

Ceux-ci ont une vision de l’Histoire qui est nourrie par la Bible et par leur foi dans le Verbe et sa parole. Toutefois les chrétiens ne sont pas naïfs ou ignorants ou mal informés: mieux informés au contraire que d’autres, ils veillent, en sachant que vient la Lumière, et que Satan et les siens sont déjà vaincus. Ils luttent également pour avoir leur part de la victoire; et ils dénoncent toute injustice. Surtout, ils se livrent au repentir, afin de se désolidariser de toute oeuvre du Malin en ce monde, et à la louange continuelle du Vainqueur de la mort.

> fresque du “Massacre des Innocents”