Imprimer cet article Imprimer cet article

J’ai beaucoup d’ondes négatives en moi…

J’ai beaucoup d’ondes négatives en moi. Je ne réussis pas, que ce soit en amour, dans le travail, etc., la malchance me guette chaque jour. Je suis fatiguée, énervée, je n’ai plus confiance en moi ; je suis chargée de négatif dans mon environnement, et une personne semble me bloquer dans tout »…

Nous sommes sous alimentés

Chère M…

vérifiez, dans un premier temps, votre état de santé physique. Quelquefois nos états dépressifs viennent de carences en minéraux, d’une mauvaise alimentation, d’un manque de sommeil. Nos pères spirituels, comme Père Porphyre de bienheureuse mémoire, sont très attentifs au mode de vie que nous avons.

Mais, ces mêmes états viennent surtout du fait que nous ne sommes pas suffisamment nourris par la grâce de Dieu, ou que nous n’activons pas assez la grâce qui est en nous, celle du saint baptême, notamment. Le fait qu’un être humain vive loin de Dieu, sans croire en lui, et sans se nourrir de sa grâce par son pardon et par la communion à son corps très pur et à son sang très précieux, constitue un mode de vie anti naturel. Car l’être humain ne peut s’épanouir qu’en se nourrissant de la parole de Dieu et de la grâce qui vient de lui. Il ne peut être en bonne santé alors qu’il se trouve en quelque sorte « déconnecté » de Dieu. De ce point de vue, il n’y a pas de « malchance », car la vie humaine n’est pas gouvernée par la chance ou le hasard : elle dépend essentiellement de la relation que la personne humaine a avec la personne divine, notamment avec le Père céleste.

La prière

1. Voyez combien de temps vous pourriez consacrer à la prière chaque jour, car c’est par la prière précisément que nous activons la grâce. La prière adressée au Christ Dieu est d’abord une prière de louange. Essayez de redire continuellement “Gloire à toi, Seigneur Jésus, gloire à toi!” Et le Christ vous mettra à nouveau en communion avec le Père.

2. Une deuxième prière est pour demander de l’aide. Peut-être avez-vous commis des fautes, par exemple si vous avez accepté des pensées négatives ou impures. Cette deuxième prière à redire sans cesse est “Seigneur Jésus Christ Fils de Dieu aie pitié de moi, pécheur!” ou “Seigneur Jésus, Fils de Dieu, pardonne-moi et sauve-moi!” Et le Christ vous libérera de toutes vos angoisses.

3. Enfin, si vous avez vraiment une difficulté avec une personne, le Christ conseille de bénir ceux qui nous persécutent, parce que l’amour est plus fort que la haine. Vous pouvez alors prier pour cette personne très fréquemment en disant: “Seigneur Jésus, bénis, convertis et sauve ta servante (ou ton serviteur) Untel…” Et vous verrez que cette personne ne peut rien contre vous ; au contraire, vous verrez combien elle est plus malheureuse que vous…

Confession et communion

4. Ce qui serait bénéfique pour vous, ce serait de confesser vos péchés et de participer à la communion eucharistique. En effet, dans la communion au Corps très pur et au Sang très précieux du Christ nous avons la joie, la vie et l’amour de la vie. L’être humain ne peut pas vivre sans communier : l’état malheureux de la société et du monde entier s’explique par le manque de foi, l’absence de repentir et la trop grande rareté de la communion eucharistique.

Que Dieu vous aide!