Imprimer cet article Imprimer cet article

Le dimanche de tous les saints

La fidélité extraordinaire –

Nous fêtons tous ceux qui se sont unis à Dieu jusqu’à devenir rayonnants de sa sainteté par la puissance du Saint-Esprit. Nous les célébrons parce que leurs vies sont des icônes vivantes de ce que signifie pour un être humain participer à la nature divine par la grâce. Beaucoup ont enduré d’horribles tortures jusqu’à la mort parce qu’ils refusaient de renier le Christ. D’autres se sont privés de nourriture, certains ont accepté les insultes et les abus tout en pardonnant à leurs bourreaux. Les martyrs et les confesseurs refusent de nier l’existence de Dieu, indépendamment des sévices physiques dont ils sont victimes.

La fidélité ordinaire

Nous pouvons également nous demander si nous reconnaissons Dieu chaque jour dans nos vies, devant nos amis. Nous pensons peut-être que la vraie fidélité doit être spectaculaire. La plupart d’entre nous a du mal à être fidèle même dans ses épreuves de chaque jour. Or nous pouvons nous unir au Christ dans les défis les plus courants auxquels nous sommes confrontés. La sainteté ne se produit pas uniquement dans les quatre murs de l’église ou de manière dramatique. Si nous voulons suivre le Christ, nous pouvons également apprendre à voir les possibilités infinies proposées par le saint Esprit dans notre vie quotidienne.  Nous pouvons apprendre à faire de petits sacrifices, de petits dons de soi, et un jour nous aurons peut-être la force d’en faire de plus grands.

La fidélité en amour et en amitié

Il n’y a rien de mal, bien sûr, à aimer nos parents ou nos enfants ! Mais si nous voulons devenir rayonnants de la sainteté de Dieu, il est essentiel de n’avoir qu’un seul Dieu et de le garder au premier plan. Nous devons nous rappeler que nos parents, nos enfants sont des dons de Dieu. Son amour est le fondement de tout amour. Dieu est notre Père et nous sommes fils et filles de Dieu avant tout. Dieu nous confie les uns aux autres pour que nous prenions soin les uns des autres mais sans jamais oublier que sans Dieu, il n’y a ni parents, ni enfants. De même, nous avons des amis qui ne partagent pas notre foi. Il n’est pas question de les condamner, mais nous devons résister à la faiblesse de cacher notre foi, dans ce que nous disons et faisons, afin d’obtenir leur amitié. Nous pouvons être fiers de Dieu, ne pas avoir honte de dire que nous croyons en lui, que nous prions, que nous allons à l’église, qu’Il est notre meilleur ami.

Fidèles est notre nom

Les fidèles sont ceux qui, incorporés au Christ par le Baptême, sont établis membres du Peuple de Dieu : une seule et même famille. Lorsque nous consacrons notre temps, notre énergie et notre attention à servir le Christ, son Église et notre prochain, en qui Il est présent, nous exerçons notre rôle de fidèle. Même lorsque nous le faisons de manière apparemment ordinaire, c’est ainsi que, nous aussi, nous pouvons rejoindre ce grand nuage de témoins qui sont devenus rayonnants de la sainteté de notre Seigneur. Rien de dramatique ni de spectaculaire n’est requis, mais seulement une fidélité sincère à Dieu et à ses commandements.

(S.I. – SGSC)