Imprimer cet article Imprimer cet article

Mes amies sont homosexuelles

Inutiles discussions –

[…] évitez les discussions, elles seront stériles. Aimez ces amies. Ne les jugez jamais. On peut aimer sans être d’accord sur tout. On aime la personne. Évitez les affrontements. Un échange d’idées engendrera seulement des blessures. Nous ne faisons pas la guerre. Seul l’amour peut toucher. Seul l’amour est vainqueur. Elles sentiront que vous les aimez et que vous ne les jugez pas. Comblez le fossé par l’amour.

Le Seigneur est présent

Cherchez ce que vous pouvez faire pour elles. Reconnaissez la qualité de leur amour ou de leur amitié. Si le sujet se présente, dites encore et encore que c’est la personne qui compte. La personne est toujours plus grande que ses actes. Les arguments que vous me rapportez de leur part montrent que la discussion n’est pas possible. Surtout, priez pour elles en rendant grâce à Dieu pour elles: Gloire à toi pour tes servantes, N…et N…, Seigneur, gloire à toi! Cela veut dire croire que le Christ est à l’œuvre et qu’Il a un projet pour elles. Il veut les approcher de lui-même. Ne perdez pas leur amitié.

Chasteté et communion eucharistique

Nous avons des amis homosexuels qui vivent dans l’Église chastement et en paix. S’ils peuvent vivre chastement, ils peuvent communier. Ce sont nos frères. Les hétérosexuels quant à eux ne sont pas toujours exemplaires, et ne sont pas toujours chastes et capables de communier au Corps et au Sang de celui qui est sans désir, sans besoin, sans passion, sans convoitise…

Être dignes d’autrui

Que Dieu nous rende humbles pour pouvoir approcher nos frères et nos sœurs homosexuels. Rendons grâce à Dieu, car Il les conduit, Il s’approche d’elles, Il oeuvre chez elles et en elles; Il souffre en elles et se réjouit en elles; Il voit tout ce qu’il y a de bon, de beau et de vrai dans leur amitié ou leur amour; Il les conduit à développer cela dans la chasteté. Il est présent. Il ne les juge pas. Il donne sa vie pour elles. Du reste nous ne savons pas tout de l’homosexualité. C’est à Dieu qu’il faut demander de nous révéler cette réalité. Il nous apprend à être bons, humains, amicaux, patients et humbles. Glorifions-le en tout. Le Christ est ressuscité!