Imprimer cet article Imprimer cet article

Pourquoi Dieu ne permet-Il pas que nous connaissions l’heure de notre mort ?

Peut-être qu’à chacun d’entre vous s’est un jour posée cette question : pourquoi Dieu ne nous a-t-Il pas laissé un signe particulier qui nous permettrait de connaître l’arrivée de la mort et de nous y préparer ainsi à l’avance ?

A cette question nous répond un saint Père : « Dieu n’a pas voulu que nous connaissions la dernière heure de notre vie de sorte que nous considérions chaque heure comme la dernière et que nous soyons ainsi toujours prêts ! »

Le Sauveur Lui-même nous conseille ainsi dans la parabole des dix Vierges quand Il dit : « Veillez, car vous ne savez ni l’heure ni le jour où viendra le Fils de l’homme »

Imaginons pourtant que nous sachions à l’avance le jour et l’heure de notre mort. Est-ce que cette information serait pour le bien de notre âme ? Nullement. Une telle révélation ne nous serait pas utile et je crois qu’une terreur totale s’emparerait de l’âme des gens.

Par peur, certains perdraient la tête. D’autres, poussés par le désespoir, sachant qu’il ne leur reste que peu à vivre, dépenseraient leur vie dans les péchés les plus détestables.

On ne sait pas combien de personnes sur cent penseraient alors à leur âme et au Jugement dernier. Pour cette raison, ce qu’a établi le Seigneur est ce qui est le mieux : que nous ne connaissions pas l’heure de notre fin, et que nous soyons toujours à rendre compte de nos actes sans avoir honte de la façon dont nous avons mené notre vie.

(Père Sofian Boghiu, CrestinOrtodox.ro 31.05.2019)