Imprimer cet article Imprimer cet article

Que faire de ma vie ?

« La Source d’Israël » –

[…] en ce dimanche de la Samaritaine, vous venez, vous aussi, comme de nombreuses femmes, chercher l’eau au puits de Jacob. Toute personne qui cherche le Sauveur ou qui est  cherchée par lui, vient au puits de Jacob, c’est-à-dire à « la source d’Israël » du chant d’entrée pascal. L’Esprit saint nous conduit à cette source, à la source biblique de la parole de Dieu, parce que, à cette source ancestrale, nous avons rendez-vous avec la Parole en Personne. Au puits de Jacob, à la Source d’Israël, vous rencontrez le Sauveur, Homme parfait et Dieu parfait, le Seigneur Jésus Christ. Toute personne qui se penche sur le cours d’eau biblique pour y boire d’un cœur sincère, est attendue par celui qui est « plus grand que notre père Jacob », le Fils de Dieu. Une grande merveille du Salut est cette façon dont le Sauveur ménage, peut-on dire, ses entrevues avec chacun d’entre nous.

Votre heure est la sienne

Le Sauveur est venu à cet endroit précis, prévoyant qu’Il y rencontrerait la femme de Samarie. De même, dans la ville de Naïn, Il savait qu’Il rencontrerait la veuve qui avait perdu son fils. De même, dans votre vie si simple et si petite, le Seigneur Jésus s’invite, vous devance là où vous devez aller tous les jours, s’assied et vous attend. Le Seigneur attend son heure pour parler à chacun de nous. Il attend votre heure, et votre heure est la sienne. Le Seigneur en effet dirige tout pour rencontrer la personne humaine et se révéler à elle comme son Salut. C’est pourquoi le prophète David dit au Seigneur : « dis à mon âme : Je suis ton Salut » (Ps 34, 3). Le Sauveur est venu à cet endroit en sachant que vous y viendriez et qu’Il pourrait parler à votre âme. Son projet atemporel, et c’est ainsi qu’Il est devenu homme, est de rencontrer chaque personne créée, de se révéler à elle, de lui communiquer la lumière et l’eau vivifiante de son Esprit pour qu’elle puisse connaître le bonheur d’« adorer le Père ». C’est dans l’adoration du Père que chaque personne se réalise et s’accomplit comme fils et comme fille. « Beaucoup en effet disent : ‘qui nous fera voir le bonheur ?’ » (Ps 4, 7).

Dieu se fatigue pour l’homme

Le Sauveur Jésus Christ a connu la fatigue et la soif pour vous rencontrer et vous offrir, comme à la Samaritaine, le breuvage absolu de son saint Esprit. Étonnante, cette façon qu’a le Créateur de se fatiguer pour sa créature ! Il pourrait agir d’en haut : Il agit d’en bas, à notre niveau, s’inscrivant dans notre temporalité et notre fatigabilité, pour nous rencontrer. Dieu choisit d’éprouver humainement la soif pour rencontrer l’être humain dans sa soif. En effet, tu rencontres l’homme là où Il est. Et le Seigneur, par amour infini, choisit d’aller où se trouve l’homme : Il ne se contente pas de l’appeler à venir où Il se trouve, Lui, le Créateur. Condescendance divine, abnégation divine : le Créateur entre dans les conditionnements humains pour rencontrer des hommes. Prêtez attention à cela dans votre propre vie…

Dieu sait tout de nous

Il sait tout de vous et à cela vous le reconnaissez comme Messie et comme Christ. Dieu sait tout de nous. Il est notre Créateur. Il est notre Maître. Il est l’Ami de l’homme. Dans son humanité divine, Il est habité par l’Esprit de son Père, l’Esprit saint, dont un des charismes est la perspicacité. L’Esprit du Père, qui habite le Fils, est capable de sonder les cœurs. Plus d’une fois, le Verbe fait homme lit dans les cœurs et dévoile les pensées des hommes par la grâce du saint Esprit qui l’habite. C’est entre lui et vous que va se décider maintenant l’itinéraire de votre vie et à quel époux, « n’ayant pas de mari », vous allez offrir le meilleur de votre cœur. Le Seigneur vient dans le monde pour s’offrir en époux mystique à chaque âme qui s’abreuve à sa parole, Lui la Parole du Père, remplie de l’Esprit de ce même Père.

Le grand jour

Aujourd’hui est le jour décisif de votre vie. Aujourd’hui, comme le fait la Samaritaine, vous lui dites : « donne-moi de ton Eau vivifiante », c’est-à-dire ton Esprit saint ! En effet, ceux qui font l’expérience du Christ le Dieu vivant, quand ils l’épousent et se laissent épouser par lui, l’Esprit saint, l’Esprit du Père, les pénètre, les féconde, et leur fait produire toutes sortes de fruits agréables à Dieu. Parce qu’ils ont choisi le Fils comme époux de leur âme, ils reçoivent la grâce de faire en tout la volonté du Père. Le saint Esprit vient faire sa demeure en ceux qui ont reconnu le Fils comme Messie. Il vient en eux comme un feu vivifiant, comme un souffle de créativité, comme une eau féconde, et Il fait d’eux des sources secondes. C’est pourquoi le Fils a dit à la Samaritaine: celui qui croit en moi, « l’eau que Je lui donnerai deviendra en lui source jaillissant en vie éternelle » (Jn 4, 14). Et c’est ce que nous constatons chez les justes et les saints.