Imprimer cet article Imprimer cet article

Le grand débat

Colère et réflexion –

Tous savent qu’un grand débat national s’est ouvert en France à l’initiative du Président de la République et du Gouvernement, qui veulent ainsi transformer, comme il a été dit, « les colères en réflexion commune ». En tant que chrétiens, nous cherchons toujours à discerner comment le saint Esprit agit dans le monde, dans la société civile et particulièrement dans la vie politique et sociale.

Questions et thèmes

Trente-deux questions* ont été publiées pour servir à ce débat et à une constructive réflexion citoyenne. En tant que chrétiens, il nous appartient de soutenir par la prière toute initiative de dialogue entre les citoyens, tout projet de réflexion édifiante et tout effort accompli dans le but de dépasser les conflits en réfléchissant avec honnêteté intellectuelle à ce qui les motive. Nous donnons sur ce site la prière pour le pays*, qui est de circonstance, et que plusieurs de nos paroisses utilisent déjà depuis le début de la grande crise qui aboutit maintenant au grand débat.

Un rêve

Dans l’Église, on prie, mais on ne fait pas que prier : celle-ci est également un lieu où l’on pense. Osons rêver d’une réflexion chrétienne sur la vie politique, sur les enjeux économiques et tout particulièrement écologiques des situations contemporaines. Imaginons que se lève une pensée ecclésiale, la pensée du Christ Sauveur, Roi des nations, pour apporter la vision de la Foi dans les débats actuels, nationaux et européens… En l’occurrence, il pourrait être proposé que se constituent, dans les paroisses de chaque ville de France, dans chaque municipalité, des groupes chrétiens de réflexion sur l’actualité politique, sociale, économique et écologique.

Se répartir les sujets

Ces groupes de réflexion chrétienne pourraient, par exemple, partager entre eux les thèmes et les questions publiées par le Gouvernement. Ils se composeraient de personnes très compétentes du point de vue juridique et économique, ainsi que de personnes capables d’apporter la vision théologique, anthropologique et cosmologique de l’Église. Tous seraient des hommes et des femmes de foi et de prière, cela va de soi. Notre travail de réflexion, situé dans l’urgence d’un vrai renouvellement de la société civile, et surtout d’un renouveau de la crédibilité politique, pourrait aboutir à des mémoires pour servir à la réforme des Institutions.

Le défi de l’Esprit

L’Esprit agit dans l’Histoire et dans la Société. Il produit, ou permet, des crises violentes, des bouleversements inouïs, véritables tsunamis, dans la société civile et dans l’Église. Il cherche des personnes pour coopérer, avec la pensée du Christ, à son œuvre de renouvellement des consciences, particulièrement de la conscience citoyenne. Qui s’inscrira pour ces groupes de réflexion chrétienne et pour travailler sur les Trente-deux questions ? Qui prendra l’initiative de réunir de tels groupes dans les municipalités ? Qui, en paroisse, animera une réflexion paroissiale sur la réforme politique de notre pays ? L’Histoire est au défi de l’Esprit… qui relèvera ce défi ?

> voir les 32 questions du Président

> téléchargez la prière pour notre pays