Publications

Prier les saints, une superstition ?

Des amis – Comme le Seigneur nous aide par la prière de ses saints ! Les chrétiens ont toujours invoqué leur assistance. Ce n’est pas de la superstition ; c’est tout simple. Nous nous demandons les uns aux autres de prier pour nous – “prie pour moi” – : nous reconnaissons dans les saints des […]

Poursuivre la lecture…

Le prêtre est-il un thérapeute ?

Non – L’épiscopat, et la prêtrise qui en dérive, ont un triple ministère : la prédication de l’Évangile, la présidence de l’assemblée des baptisés et l’accomplissement des saints Mystères. Enseignement, conduite de la communauté, et office de consécration expriment d’ailleurs le sacerdoce du Christ, seul Pontife et Pasteur. Le Sauveur enseigne par sa parole, étant Lui-même […]

Poursuivre la lecture…

Prière ou médecine ?

L’absolu de la prière – Bien sûr, la prière suffit, en elle-même. « La prière de la foi guérira le malade », écrit saint Jacques de Jérusalem. D’innombrables saints ont, par la puissance de la prière, guérit des malades et même ressuscité des morts : le prophète Elie, les apôtres Pierre et Paul, saint Germain […]

Poursuivre la lecture…

Prière pour les médecins et tous ceux qui servent les malades

Fête de saint Pantalémon, le 27 juillet – Dieu agit dans son monde, soit directement, soit, le plus souvent, de façon indirecte, par ses anges et par la main des hommes. L’Église prie pour tous ceux qui sont au service des malades de l’âme et du corps, parce qu’en elle se trouve présent par le […]

Poursuivre la lecture…

Prière pour ceux qui souffrent d’insomnie

Dite par le Prêtre à la demande du fidèle, ou, en son absence, par le fidèle lui-même ou par un Frère. Une onction de l’huile d’un saint peut être faite. Il est bien de prendre ensuite à jeun l’eau sainte de la Théophanie et le Pain béni de la sainte liturgie, et de faire une […]

Poursuivre la lecture…

Prière pour les médecins et tous ceux qui servent les malades

Seigneur Jésus Christ notre Dieu, Toi le vrai Médecin de nos âmes et de nos corps; Toi qui, par ta souffrance volontaire sur la Croix, as détruis le pouvoir de la souffrance et de la mort; Toi qui accordas la guérison corporelle et le pardon des péchés à la belle-mère du saint apôtre Pierre, au […]

Poursuivre la lecture…